« Au théâtre, il est libre Max ! »

2018, l'année où tout commence

 

Maxime n'a jamais osé monter sur une scène avant cette année. Pourtant ce jeune homme possède déjà de bonnes bases en pratique théâtrale et n'hésite pas à se lâcher en répétition. Dès 2018, il intègre l'association Centre Scène à Riom comme certains de ses partenaires du Petit Théâtre avant lui.

 

On lui propose alors de jouer le rôle de Lorenzo dans la pièce « Le Carton » de Clément Michel. Un rôle secondaire qui lui donne l'opportunité de monter sur scène pour quatre spectacles. Mais ce n'est pas assez pour ce jeune homme qui aime se lancer des défis. Il rejoint alors l'équipe du Petit Théâtre durant la préparation de leur seconde production.

L'articulation, la confiance... De réels enjeux.

 

En commençant le théâtre, Maxime a conscience de ses forces et de ses faiblesses. « J'ai du mal à articuler quand je parle et les gens ne me comprennent pas toujours. La première chose qui m'a poussé à faire du théâtre c'est de pouvoir travailler mon articulation. »

Maxime reste quelqu'un de timide et dans le cadre de son travail, il doit parfois communiquer avec un grand nombre de professionnels. « Je suis actuellement automaticien. Je rencontre beaucoup de monde (des chefs, des opérateurs, des directeurs d'entreprises...) qui me pose souvent beaucoup de questions. J'aimerais que le théâtre m'aide à discuter avec plus d'aisance. » 

 

A côté de cela, Maxime visualise le théâtre comme un moyen de se lâcher complètement. « Le théâtre pour moi représente un moment de liberté totale. Tout le monde se lâche complètement et ça c'est beau !  Et puis ça me fait oublier les différents soucis du quotidien. »

Maxime ne nous cache pas ses désirs d'évolution. Ce passionné de jeux de rôle aimerait lui aussi essayer d'écrire et mettre en scène des pièces tout en jouant dans la troupe.

 

 

« Je suis sûr que Le Petit Théâtre peut gagner en popularité ! »

Maxime est arrivé dans la troupe après le désistement d'un autre membre. Ce n'est jamais la meilleure entrée mais Maxime a su se faire une place parmi les autres comédiens. « Ma rencontre avec les autres s'est très bien passée. J'apprécie la bonne ambiance et l'entraide entre tous les membres ! Je suis sûr que la troupe peut gagner en popularité. Il faudra le temps, mais on va tout faire pour ! »

 

Le jeune comédien nous confie redouter d'être moins bon que les autres. « Lorsque l'on fait des erreurs sur scène, on a toujours peur qu'elles aient un impact sur l'ensemble de la troupe. » Nous espérons que nous pourrons lui faire prendre conscience de son talent.

Son personnage dans « Un long dimanche de Pâques » : Jean, le père de famille aigri

 

« Dans Un long dimanche de Pâques, j'interprète Jean, le père voir même grand père de famille, qui a ses idées bien à lui et qui se moque pas mal des avis et des histoires des autres. Il tient quand même à sa famille surtout à ses filles qu'il défendra toujours malgré les apparences. C'est un homme un peu grincheux, qui ignore beaucoup sa femme. Plutôt calme en apparence il n'hésitera pas à monter le ton pour essayer de calmer un peu les esprits... »

 

 

 

 

 

© 2019 Le Petit Théâtre Qui Fait Du Bien

|

  • Facebook
  • Instagram